7 décembre 2015

Une fille au masculin

Annabel, Kathleen WINTER 

Un roman juste et poignant sur la différence. 

A la fin des années soixante, dans un village du Labrador, au fin fond du Canada, où les hivers sont rudes et la nature règne encore en maître, Yacinta et Treadway mettent au monde un enfant. Mais très vite, Thomasina, l'amie du couple qui a aidé à l'accouchement, prend la mère à part pour lui annoncer une nouvelle difficile à entendre : le bébé n'est pas comme les autres. Ni fille, ni garçon, il est ce que certains appellent un hermaphrodite et d’autres, un monstre. Ses parents choisissent pour lui : il s’appellera Wayne et sera élevé comme un garçon. Il se fera même opérer pour devenir ce que son père veut qu'il soit. Yacinta, cependant, n'est pas sûre de ce choix. En secret, elle lui parle comme à une fille. Quant à Tomasina, elle l'appelle Annabel, du nom de sa petite fille défunte et veillera toute son existence à laisser une place à la fille que l'on a tenté de faire disparaître. Parce qu'en grandissant, le corps de Wayne le trahira et peu à peu. Et un jour, il lui faudra « choisir entre une vérité angoissante et un mensonge rassurant ».
Si Kathleen WINTER s'attaque à un sujet difficile, elle le fait avec beaucoup de finesse. Tout d'abord par son écriture, emplie de poésie, particulièrement présente dans les descriptions de cette nature sauvage qui sert de cadre à l'histoire que les hommes doivent tenter de dompter, ou dans celle de ce corps qui évolue étrangement et se libère. Par l'absence de clichés, ensuite, chez les personnages qu'elle crée. Wayne souffre, parfois, mais c'est surtout un adolescent qui a du mal à trouver sa place dans un monde qui laisse peu de chance à la différence, et en cela, il ne diffère que peu de ses quelques amis. Son père, taiseux et obstiné, se révélera également un être à part, en communion parfaite avec la nature et capable de partager la souffrance de son fils. Sa mère, présentée comme un être faible et dépressif, se montrera capable aussi de s'affirmer et de résister aux regards des autres. Quand à Tomasina, la bonne fée, toujours en mouvement mais jamais loin de ceux qu'elle aime, elle étonnera tout du long par sa force de caractère et son incroyable modernité dans son combat à laisser tout le monde, y compris elle, vivre comme il l'entend. Par l'émotion, enfin, dont chaque page est empreinte et qui nous reste longtemps après avoir refermé la dernière page.
Annabel est un de ces romans rares, qu'on a envie de partager, parce que malgré la dureté du sujet, ce qui en ressort le plus est sans doute son infinie beauté. Et n'est-ce pas ce dont on a le plus besoin en ces temps incertains ?

Références :

Kathleen WINTER, Annabel, Christian Bourgeois, 2013

6 commentaires:

  1. Un sujet casse cou, pour un roman que je n'ai pas tout près!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Olivia Bobby est mon nom. Ce n’est pas un témoignage, mais une marque de gratitude envers le docteur White qui m’a donné une seconde chance et qui a été un peu négligent. En 2013, quelques jours après mon engagement, j'ai été testé positif au VIH I & II, ce qui m'a presque fait tomber dans les nuages. Pendant 4 ans de ma vie, je me suis soumis à des médicaments antirétroviraux, à des visites de temples et de pasteurs sans solution, mais une nuit sur un blog sur la santé a changé ma vie après avoir appris comment un guérisseur / herboriste africain appelé WHITE avait guéri des patients atteints du virus de l'herpès et du cancer. Le docteur White que j'ai contacté par e-mail: drwhitethivhealer@gmail.com et Watsapp: + 2349-0918-44595 et a versé le montant nécessaire à la préparation du traitement qui m'a été promis de nettoyer mon corps à l'aide d'herbes. Il l'a fait en préparant le traitement et envoyé par courrier service à mon domicile avec des instructions claires sur l'utilisation. Pour mettre un terme à la longue histoire en seulement 21 jours d'utilisation de ses médicaments à base de plantes bénis par le ciel, je suis allé au laboratoire et voici que j'ai été testé négatif pour le VIH / SIDA. Soyez informé, pas de maladie sans traitement, vous n’avez peut-être pas pris les bons médicaments. J’ai attendu pour tester plusieurs fois avant d’écrire ceci et je suis maintenant sûr à 100% que j’ai guéri et c’est mon engagement et le devoir de le dire au monde.

      Ecrivez-moi sur Twitter @ OliviaBabe9 ou olivebobby111@gmail.com

      Supprimer
    2. Je m'appelle Subham Kumar Khalid, de Nawada, en Inde. Après avoir été guéri du VIH par le Dr White, j'ai pris l'initiative d'informer les personnes qui pensent que les virus et autres maladies chroniques sont incurables. Après avoir lu le témoignage de Carolina, j'ai décidé d'essayer, mais aujourd'hui, je suis un témoin partant et, pour le reste de ma vie, je serai reconnaissant à ce guérisseur puissant et reconnaissant. Après avoir lu des articles à son sujet sur un blog, je me suis demandé pourquoi le gouvernement, à tous les niveaux, ne s'unissait pas pour développer et promouvoir ce traitement, même s'il venait d'un Nigérian et d'un homme noir. Tout comme vous, j’avais mes doutes et mes réserves, mais j’ai alors décidé de prendre mon destin en main, même lorsque les médecins ont dit que c’était impossible en le contactant. Voici que mon long chagrin s’est transformé en joie après seulement quelques jours de prendre ses herbes. Si vraiment vous voulez vous débarrasser de votre maladie, j’ai sincèrement invité à le contacter: drwhitethehivhealer@gmail.com ou watsapp +2349091844595

      Mon email: subhamkkumar013@gmail.com

      Supprimer
  2. Un peu sceptique avant ma lecture, j'avais été agréablement surprise par la sensibilité et la justesse avec lesquelles l'auteure traite son sujet. Un très bon roman.

    RépondreSupprimer
  3. Rencontré l'auteur au Festival America , très belle personne je crois bien :-)
    Mais dites moi, vous êtes carrément passés du côté Slow de la Force ? ;-)

    RépondreSupprimer
  4. C'est lors de mes recherches sur le VIH / Herpès que je suis tombé sur les informations relatives au VIH / Herpès; informations qui sont assez faciles à trouver lors d’une recherche sur STD sur Google. J'étais dans un complot à l'époque, je pensais que le VIH / Herpès guéri 'était un complot, c'était quelque chose d'ignorance, mais je trouvais assez intéressant de prendre des médicaments à base de plantes. J'ai posé des questions sur les remèdes à base de plantes sur les sites Web officiels VIH / Herpès et des modérateurs m'ont interdit de le faire, car ils m'ont dit que je suivais la propagande sur le VIH / Herpès. Cela renforça ma conviction qu'il existait un remède contre le vih / l'herpès. Puis je trouvai une dame allemande, Achima Abelard, Dr Itua, soigne le vih. Je lui envoyai un mail pour en parler plus longuement et m'envoya ses médicaments à base de plantes. et aujourd’hui, je n’ai pas guéri du vih / herpès dans ma vie, j’ai cherché des groupes du vih / herpès pour tenter d’établir des contacts avec des personnes afin d’en apprendre davantage sur le traitement du VIH / herpès à base de plantes. avec la même maladie, ces informations vous sont utiles et je voulais faire de mon mieux pour les diffuser dans l'espoir d'aider d'autres personnes.Le Dr Itua Herbal Medicine me laisse croire qu'il existe un espoir pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson. , Schizophrénie, Cancer, Scoliose, Fibromyalgie, Syndrome de toxicité à la fluoroquinolone, Fibrodysplasie osseuse progressive, Mutation familiale de facteur V Leiden, Epilepsie, Maladie de Dupuytren, Maladie tumorale desmoplastique à cellules rondes, Maladie coeliaque, Creutzfeldt-Jako b maladie, angiopathie amyloïde cérébrale, ataxie, arthrite, sclérose latérale amyotrophique, maladie d'Alzheimer, carcinome corticosurrénal.Asthme, maladies allergiques.Hiv_ sida, l'herpès, la maladie inflammatoire de l'intestin, Copd, Diabète, Hépatite, je lis sur lui comment il a mort et Tara, Conley, Mckinney et beaucoup d’autres suffrins de toutes sortes de maladies, je l’ai donc contacté. Il est médecin aux herbes avec un cœur unique de Dieu, contactez Emal..drituaherbalcenter @ gmail.com ou téléphonez au whatsapp .. + 2348149277967.

    RépondreSupprimer